Réseaux sociaux : davantage de visibilité pour vos publications : le public est aussi un relais

post

Tout le monde le sait, communiquer sur les réseaux sociaux, quel que soit le secteur d’activité de la structure mais particulièrement dans le secteur culturel, est aujourd’hui in-dis-pen-sa-ble ! Seulement voilà, les community managers seront confrontés au fait qu’une publication sur un réseau social est éphémère, sa visibilité est très courte et réduite si elle n’est pas « boostée ».
Cela peut se faire de manière payante, les réseaux sociaux ont bien compris cela en proposant tous des prestations publicitaires.
Mais avec un peu de savoir faire et d’imagination, il est tout à fait possible de rendre visible une publication au plus grand nombre.

Petit rappel : l’algorithme

Il faut savoir que, sur Facebook par exemple, la visibilité d’une publication est dépendante d’un algorithme (dont les paramètres sont régulièrement modifiés) qui prend en compte des critères tels que le nombre d’amis ou de fans, la popularité d’une publication (nombre de partages, de « like », de commentaires), l’interaction des internautes avec la page, la taille et le type de publication (photo, lien, vidéo), etc.

Adopter une stratégie

Le rapport des structures culturelles avec leur public doit évoluer. Avant, on faisait connaître sa programmation à un public afin de l’attirer vers un spectacle ou une exposition.

Aujourd’hui, cela reste bien sûr un objectif, mais la relation entre les organisateurs d’événements et le public va plus loin. On peut même dire que les structures culturelles ont besoin de ce public pour faire connaître leurs événements. Ainsi, le public, quand il est connecté, est générateur d’une « bouche à oreille numérique » et peut se faire ambassadeur d’un événement auprès de sa propre communauté.

Les questions à se poser…

Alors, comment motiver un public pour qu’il parle d’un événement et donne envie, à son tour, à sa communauté, à ses amis, d’y participer et/ou d’en parler ? Comment générer une activité autour d’une publication afin que celle-ci atteigne un maximum de personnes, ne faisant pas partie de notre communauté ? Comment améliorer ce fameux algorithme ?

… Et les réponses à apporter pour rendre les publications performantes

Il existe plusieurs astuces et les organisateurs ne doivent pas manquer d’imagination pour susciter l’envie, la participation et le partage des informations sur les médias sociaux : offrir des invitations aux personnes qui partagent l’événement, faire commenter des posts par le public afin de rendre visible l’information à une communauté plus large (le post commenté deviendra ainsi visible par la communauté des personnes ayant commenté), privilégier les images, les infographies, les « bonus » (interviews, musique, vidéos) qui attirent l’œil et suscitent l’envie de partager…
Le communicant peut également identifier parmi sa communauté des ambassadeurs privilégiés, influenceurs (parce qu’ils sont réactifs, parce qu’ils sont crédibles, parce qu’ils sont très suivis) et cibler certains de ces messages vers ces ambassadeurs afin de toucher leurs communautés.

En bref

Le community manager doit considérer la communauté internet non plus comme une cible en soi mais comme un relais et articuler chacune de ses actions en fonction de cela, en se posant toujours la question : comment pourra vivre ma publication une fois en ligne, sera-t-elle relayée ? commentée ? partagée ?

Aller + loin

Connaître nos prestations en community management.

 


illustration © www.abondance.com

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.